Skip to main content

L’Intelligence Artificielle au défi de l’Art : pratique, éthique et histoire d’une rencontre féconde

Comprendre les enjeux de l’intelligence artificielle face au monde de la culture

Classes Start :
Course Staff Image #1

Cette formation a fait l’objet d’une demande d’inscription au répertoire spécifique des certifications et des habilitations (RSCH) de France Compétences.
Elle sera à ce titre éligible à un financement CPF.


ACCÈS AU PROGRAMME

Prérequis

Pas de prérequis nécessaires, une curiosité pour le monde de l’art et de la culture peut être un plus. Les fondamentaux sur l’IA délivrés par d’autres enseignements du programme pourront également compléter.

Langue

Les cours seront délivrés en français.


THÈME

Confronter aujourd’hui l’intelligence artificielle et le domaine culturel semble contre nature. L’art serait une chose du passé, pour reprendre le mot de Hegel ; alors que les nouvelles technologies en général, et l’intelligence artificielle en particulier nous prolongerait dans le monde qui vient. Derrière ces oppositions se cache une réalité plus complexe.
L’objet de ce cours est d’explorer ces paradoxes, de les délier pour observer les multiples visages de l’intelligence artificielle dans le domaine de la culture. La culture est peut-être le seul domaine, le plus visible, le plus sensible, le plus apparent pour trancher aujourd’hui les questions éthiques, juridiques, esthétiques et politiques qui s’ouvrent avec la venue de cette nouvelle technologie.


OBJECTIFS DE LA FORMATION

En réalisant ce SPOC, vous obtiendrez :

  • Une compréhension des possibilités et des enjeux de l’intelligence artificielle dans le secteur culturel et artistique mais aussi en-dehors dans la mesure où ce secteur est l’objet de multiples expérimentations qui ont une résonnance plus large.
  • Le développement de capacités d’analyses vis-à-vis de cas d’usage de l’intelligence artificielle.
  • Le déploiement d’un raisonnement éthique sur l’intelligence artificielle.

PROGRAMME

1. Introduction historique, philosophique et technique du rôle de l’intelligence artificielle dans les industries culturelles

A travers l’exposé de paradoxes autour de la confrontation entre l’art et l’intelligence artificielle, nous retracerons l’histoire de cette rencontre, les mythes qu’elle génère et les questions qu’elle soulève.

2. Axe de la création : L’intelligence artificielle, un artiste en devenir ?

Cette séance explorera plusieurs questionnements : l’intelligence artificielle peut-elle se substituer aux artistes ? Peut-on lui reconnaître une forme de créativité ? Comment les artistes s’emparent de cette technologie pour créer ? Qu’est-ce que ces modes de collaboration préfigurent des relations homme-intelligence artificielle ?

3. Axe de la curation : L’intelligence artificielle au risque de l’eugénisme culturel

Au cours de cette séance, nous observerons l’impact des algorithmes de recommandation sur la consommation de biens culturels mais aussi sur les conditions de leur production.

4. Axe de la domination : Les GAFA sont-ils devenus de nouveaux ministères de la culture ?

Cette séance examinera comment les géants du numérique s’investissent de plus en plus dans le développement artistique de l’intelligence artificielle. Pourquoi les GAFA s’intéressent-ils autant à l’art ? Quels sont les rapports de compétition entre la silicone Valley et les BATX ? La culture comme enjeu de souveraineté devient-elle l’apanage des entreprises du numérique ?

5. Axe de la législation : Doit-on réinventer le droit d’auteur à l’heure de l’intelligence artificielle

Nous aborderons dans cette séance les débats récents entourant la création d’un nouveau statut du droit d’auteur à l’époque où les machines deviennent progressivement de plus en plus auteur de leur création. Faut-il donner un droit aux machines ? Peut-on adapter notre cadre juridique pour prendre en compte ces nouveaux créateurs ?

6. Conclusion - L’art : révélateur des questions éthiques autour de l’intelligence artificielle ?

L’art peut-il nous ouvrir les yeux sur les problèmes éthiques que pose le développement de l’intelligence artificielle ? De la reconnaissance faciale au traitement des données en passant par les analyses prédictives ou le travail du clic, l’intelligence artificielle soulève des points de débat sociaux majeurs que les artistes interrogent. Que peut l’art face à l’intelligence artificielle ?


MODALITÉS

Soutien aux apprenants

Les apprenants sont accompagnés dans leur apprentissage et la compréhension des exercices par l’équipe pédagogique.

Durée

Ce programme comporte six modules, publiés au rythme de 1 par semaine. Le temps consacré aux apprentissages et aux exercices d’évaluation est d’environ 8 à 10 heures par semaine. Un volume plus important d’heures pourra être librement dévolu à l'exploration des contenus complémentaires mis à disposition des apprenants.


PROFESSEURS

Course Staff Image #1

Marion Carré

Professeur Expert en IA et Arts à aivancity School for Technology, Business & Society Paris-Cachan
Co-fondatrice et Présidente de Ask Mona

Avec l'entrepreneuriat, l'enseignement, la prise de parole, l'écriture et la création artistique, Marion Carré est spécialiste des relations en art et IA. En 2017, elle fonde Ask Mona, une startup qui mobilise l’intelligence artificielle pour rapprocher publics et institutions culturelles afin de contribuer à rendre la culture plus accessible.
Elle partage son expertise théorique du sujet via des conférences, de cours à Science Po Paris et d'un livre : « Propos sur l’art et l’intelligence artificielle. Artiste en devenir ? » publié en mars 2020 aux Editions l'Art-Dit.

Course Staff Image #1

Valentin Schmite

Professeur Expert en IA et Culture à aivancity School for Technology, Business & Society Paris-Cachan
Co-fondateur et Directeur Général de Ask Mona

Enseignant à Sciences Po et auteur du livre « Propos sur l’Art et l’Intelligence artificielle », Valentin Schmite est également le co-créateur d’Opium, une revue de philosophie visant à appréhender les problématiques du monde contemporain sous l'angle de la philosophie.
Ayant travaillé pour différents médias (France Culture, nonfiction.fr, Slate...), et une agence de communication (Havas Paris), il contribue aujourd'hui à rendre la culture plus accessible, grâce aux outils numériques avec Ask Mona, la première start-up mettant l'intelligence artificielle aux services des lieux culturels.


CERTIFICATION

Le suivi et la réussite des épreuves d’évaluation du programme donnent lieu à l'obtention d’un certificat délivré par aivancity. Ce certificat issu du catalogue de cours "SPOC" fait partie de la sélection premium des cours en ligne d'aivancity. Tout certificat SPOC vise à faire maîtriser l'IA appliquée au monde d'aujourd'hui et à l'industrie 4.0.

F.A.Q.

Enroll